La place - Piazza

Pjaca, ou les peuples carré est d'abord ...

La place - Piazza

Pjaca (Piazza – Place du peuple, encore une place que personne à Split n’appelle par son véritable nom) est mentionnée pour la première fois au XIIIe s. comme placette St-Laurent et représente le premier secteur habité de Split hors du Palais de Dioclétien, puisque située le long de son mur occidental. Depuis des siècles déjà la Piazza est la scène centrale de la vie urbaine. Effectivement, c’est là que dans un édifice gothique dans l’ancien Hôtel de Ville, aujourd’hui espace d’exposition, siégeait l’autorité locale, alors que dans des toujours très belles et bien conservées demeures patriciennes en bordure de la place vivaient les familles patriciennes Cambj, Pavlović, Nakić, Ciprianis, Karepić… C’est là que se trouve l’une des plus anciennes librairies au monde encore en fonction, Morpurgo, qui à l’aspect presque identique à celui qu’elle avait en 1861, puis le café Central où se réunissaient les intellectuels de Split, lieu qui représente aussi le début du tourisme de Split avec l’ancien hôtel Troccoli. Sur la Piazza durant des siècles se distingue aussi la tour de l’horloge, unique par ses 24 chiffres romains sur son cadrant, alors que dans les cafés et restaurants environnant, les Splitois trouvaient toujours un lieu de repos, de rencontres, où l’on pouvait voir tout le monde et être vu par tous, discuter des événements de la ville les plus importants. Chaque bâtiment de la Piazza connait son histoire, chacun était le témoin de l’histoire, du passée et de l’âme de la cité. Il en était ainsi hier, il en est ainsi aujourd’hui, quand la Piazza est entourée de cafés, de restaurants et de commerces et quand elle est devenue l’un de points de rencontres pour les touristes qui souhaitent profiter de la ville comme leurs hôtes, les Splitois.

Partager:

Saillants

Inscription à la newsletter